RÉSUMÉ SEA DEVILS-PHÉNIX 2020

publié le 02-02-2020162

Dimanche 02 février, ouverture de la saison de football américain en Régional Aquitaine et le premier match emmène les Phénix de Limoges chez les Sea Devils de la Rochelle. Les deux équipes, éliminées en demi-finale du championnat l’an dernier sont bien décidées à montrer les progrès effectués depuis septembre.

Ce sont les Phénix qui frappent les premiers, avec une première possession offensive létale puisqu’il suffit de 5 jeux pour que Christophe P. aille trouver l’en but avec une course extérieure sur la gauche. La défense limougeaude se met tout de suite au diapason de son attaque puisqu’elle récupère immédiatement le ballon sur les 15 yards adverses après une perte de balle provoquée par Thomas G et récupérée par Pierre Ma. L’attaque ne laisse pas passer cette chance et score une nouvelle fois sur une course extérieure sur la gauche, par l’intermédiaire de Maxime L. Le score est donc rapidement de 12/00 en faveur des limougeauds, les deux touchdowns n’ayant pas été transformés. Si par la suite, l’attaque balbutie un peu son football, la défense rochelaise s’étant bien ajustée, la défense, emmenée par Thomas G et Jessy V déchaînés, est impériale. L’attaque retrouve un peu d’allant dans la fin du second quart temps et Florian F trouve par deux fois Marvin V dans le dos de la défense adverse qui s’en va scorer. Cette fois ci, les transformations sont bonnes, 26/00 pour les hommes de Cedric N  et Matthieu R à la mi-temps. 

La seconde mi-temps est un peu moins prolifique en point mais confirme l’assise limougeaude sur le match. Si la défense rochelaise se relance en interceptant Florian F, le quaterback limougeaud y va aussi de son touchdown sur une course feintée pleine de roublardise, une nouvelle fois sur le côté gauche de la défense. Luc D transforme une nouvelle fois, 33//00. La défense, si il lui arrive de plier parfois, se refuse à rompre. Enfin, Florian F trouve une nouvelle fois l’insatiable Marvin V qui continue à faire vivre un cauchemar à son adversaire direct et trouve l’en-but pour la 3ème fois du match. Une nouvelle fois transformé, le score est de 40//00. Fin du match avec une prestation très convaincante des Phenix, qui se déplaceront à Angoulême le week-end prochain. 

Merci aux Sea Devils pour l’acceuil et à Pierre Mo et Lucas L pour l’arbitrage.

Crédit photo : Sea Devils.

Voir aussi


2020-02-23

Résumé Devils-Phénix 2020

Match en région bordelaise pour cette 3ème journée. Nos Phénix se déplacent à Cenon, chez les Devils. Les deux équipes se ressemblent un peu sur le terrain et la dernière confrontation, en 2018, l’année du titre limougeaud, s’est soldée sur un 0/0, à Cenon. Les Devils sortent d’une grosse saison puisqu’ils se sont inclinés en finale de championnat l’an dernier contre les Anges de Mont-de Marsan. Si les Phénix ont commencé par deux victoires, contre les Sea Devils de la Rochelle et les Maraudeurs d’Angoulême, les Devils ont eux aussi battu les Maraudeurs, mais ce sont inclinés contre leurs voisins, les Kangouroux de Pessac. Place au match, durant une chaude après-midi en ce début du mois de mars !

En ce début de match, les Phénix sont mis à mal. Privé de leur QB titulaire, les Devils attaquent pourtant sur les chapeaux de roue, avec une très belle course. Malheureusement pour eux, dès la seconde course, leur running-back se blesse et doit sortir. Privé de celui-ci, l’attaque est un peu moins fluide du côté de Cenon. Les Phénix sont aussi en difficultés sur leur premier drive et doivent punter. Ce début de match est une sorte de gagne-terrain sur 4ème et Punt. Les Phénix sont perdants à ce jeu là. Mais c’est le moment que choisi le tight-end Maxime Leclair pour sortir un jeu magnifique. Sur une course sur la gauche, il se débarrasse de toute la défense et s’en va scorer un touchdown de facilement 60 yards. Dans le second quart-temps, Maxime Leclair s’offre rapidement un doublé, puis un triplé. Les Devils ont réduit le score à 14//06 sur une passe longue où Stéphane et Antoine Troncard ne s’entendent pas. Premiers points encaissés par la défense limougeaude, impériale jusque là. 20/6 à la mi-temps.

Lors de la seconde mi-temps, les Phénix vont finir par prendre le dessus définitivement. Les Devils connaissent un coup de moins bien physiquement et les hommes de Cédric Nenin et Mathieu Richard sont décidés à ne rien lâcher. Défensivement, le remplacement de dernière minute du QB titulaire commence à se faire sentir côté de Cenon et son remplaçant lance 3 interceptions. Une sur Antoine Troncard, une sur Stéphane et la dernière sur Joachim Arnoux, jeune rookie. Côté TD, Benjamin Ferrand à la course, et Marwin Verin à la passe marquent tous les deux. Mais un homme plane au dessus de ce match. Déjà auteur d’un triplé en première mi-temps, Maxime Leclair n’en est pas pour autant rassasié, au grand damne de ses adversaires. Le tight-end des Phénix est un homme affamé de touchdown et son dernier match l’a laissé sur sa faim. Il en inscrit donc deux nouveaux en 2ème mi-temps, dont un où il est tellement obnubilé par le ballon qu’il arrache limite la balle des mains de David Verdu, lui aussi placé en position favorable dans la end-zone. Mais son coéquipier ne lui en tiendra bien sur pas rigueur. Fin du match et une belle victoire 47//06 pour les Phénix.

Merci aux arbitres, aux Devils pour leur accueil .

Lire

2020-02-09

Résumé Marauders-Phénix 2020

Les Phénix ont eu un calendrier un peu particulier en ce début de championnat. Après un premier déplacement du côté de la Rochelle, les voici de nouveau sur la route, pour le second des trois matchs à l’extérieur qui inaugure leur saison. Si les hommes de Cedric Nenin et Mathieu Richard ont commencé celle-ci de bien belle manière, avec une victoire convaincante, les Angoumoisins ont eux connu plus de difficulté en subissant une lourde défaite contre les Devils de Cenon, finaliste du championnat l’an dernier. Une équipe qui veut confirmer, l’autre qui veut se rattraper devant son public, place aux matchs.

Côté Phénix, légère crainte. En effet, le MVP de la finale remporté en 2018, le running-back Christophe Pailler s’est blessé à la cheville contre la Rochelle. Voici donc le jeu au sol des Phénix amputé de son coureur titulaire. Malgré ça, la ligne offensive se montre en forme et les Limougeauds vont scorer deux fois au sol par Benjamin Ferrand et Sofiane Hamoul dans le premier quart. La défense est elle impériale. 14-0 donc.

Les Phénix veulent marquer le match de leurs empreintes et ils reprennent le second quart-temp avec une envie encore supérieure. Côté Angoulême, cela commence à être difficile. Sofiane Hamoul score une nouvelle fois. Et le coureur lourd et puissant, Pierre Bette rentre alors dans la danse. Le capitaine offensif inscrit 3 touchdowns de suite, dont un, où, lancé comme un missile, il rentre dans la zone d’en-but malgré quatre adversaires sur ses côtes. La défense n’est pas en reste et le capitaine défensif et safety, Stéphane, s’en va intercepter un ballon. Et la belle histoire de la journée est défensive. Benoit Mayer, rookie disputant son premier match au poste de Linebacker, réalise lui aussi une interception et s’en va scorer. Pick 6 pour l’ancien rugbyman venu au Football américain cette année. Cela fait au total, 48/00 à la mi-temps. Le match semble plié et l’envie ne semble plus trop présente côté Maraudeurs.

La seconde mi-temps attaque, les Phénix veulent continuer sur le même rythme. Pierre Bette est inarrêtable en ce dimanche de février, et il s’en va scorer 2 nouveaux TD. Benjamin Ferrand va s’offrir un second touchdown. La ligne offensive est impériale, la défense met une pression constante et réalise deux nouvelles interceptions, par Stéphane et Jessy Villeforceix. Côté Angoulême, la situation devient critique et malheureusement, le nombre de blessés commence à se multiplier. Dernier TD du match, sur une passe de Florian Foussette, David Verdu capte le ballon. Après s’être débarrassé de son premier vis à vis, il efface d’un crochet intérieur, résistant au plaquage sur le coup, le dernier défenseur. Et c’est un touchdown pour le receveur, qui s’en va marquer son premier TD en championnat. Auteur de nombreuses réceptions compliquées, ce dernier était jusque là maudit par le Dieu des Touchdowns, Jerry Rice. Le voici maintenant libéré. Le match prendra fin sur la possession suivante. Les Maraudeurs perdent malheureusement un nouveau joueur. On préfère alors privilégier la santé au match, rien de plus normal. Fin 73/00 pour les Phénix.

Merci aux arbitres,à Angoulême pour l’accueil et bon rétablissement aux joueurs Maraudeurs blessés.

Lire